Les Règles du Pontoon

Le Pontoon est incontestablement la variante la plus célèbre du Blackjack. Provenant de Grande-Bretagne, le Pontoon est un jeu de table cent pourcents britannique. Sa terminologie ainsi que les expressions utilisées relèvent de la langue de Shakespeare. Il y a peu de distinctions entre le Blackjack standard et le Pontoon, ces deux divertissements usant de la même structure organisationnelle. Le but du Pontoon –tout comme au Blackjack, est d’essayer de se rapprocher au mieux de la valeur 21. A savoir que le terme « Pontoon » est d’ailleurs l’équivalent de « Blackjack » aux Etats-Unis : il s’agit de la combinaison la plus forte du jeu. On joue au Pontoon avec huit jeux de cartes. Cette variante confronte deux seuls protagonistes, un croupier et le joueur.

Déroulement de la partie

  • Avant de commencer les débats, le joueur doit décider de la limite de table qu’il va choisir. On peut débuter une partie avec seulement 0,25 euros au Pontoon.
  • Par la suite, le joueur et le croupier placent leurs mises initiales. L’un d’entre eux placera un pari minimal et l’autre un pari maximal.
  • Le croupier distribue deux cartes au joueur ainsi qu’à lui-même. Le joueur est libre de regarder ses cartes.
  • A ce stade du jeu, les deux parties peuvent soit hausser le montant de leur mise initiale, suivre ou se coucher.
  • Pour terminer, on compare les mains respectives des deux participants. C’est celui qui a la main la plus proche de la valeur 21 qui l’emporte. Il empoche automatiquement tout l’argent misé sur la table.
  • A savoir que le joueur a la possibilité de demander au croupier de lui distribuer autant de cartes qu’il le souhaite pour s’approcher de la valeur 21 (« Twist »).

Actions possibles

Il est possible d’effectuer des opérations exceptionnelles selon les circonstances du jeu au Pontoon. Ainsi, lorsque le joueur possède deux cartes similaires, il a la possibilité de les « couper » pour former deux mains distinctes. Il sera néanmoins obligé de placer un second pari, dont la valeur sera exacte à celle de sa mise initiale. Le joueur peut « couper » jusqu’à trois mains. Une autre action qu’il est possible d’effectuer est de « doubler » la mise. Une carte supplémentaire est automatiquement reçue lorsqu’on « double » sa mise. Cette carte supplémentaire sera « tirée », ce qui résulte de la toute dernière action envisageable au Pontoon.

Différents scénarios

  • Les mains au Pontoon paient avec un rapport de 2 contre 1. Cela est mieux que le Blackjack.
  • Le joueur peut parfois effectuer un « 5 Card Trick » : une main de cinq cartes qui ne dépasse pas la valeur 21. Avec un rapport de 2 contre 1, cette combinaison a toujours le dessus, sauf contre un Pontoon.
  • Le joueur doit demander une carte au croupier (« Twist ») sur n’importe quelle main jusqu’à ce qu’il obtienne au moins la valeur 14.
  • Au Pontoon, il est impossible d’ « Abandonner » ou de « Se Coucher ». Les mains des deux parties sont comparées quoi qu’il arrive.
  • Le joueur peut acheter autant de cartes qu’il le souhaite à la différence du Blackjack. Il peut faire cela une fois par mise.
  • Si le joueur obtient un As et un 10, il forme un Pontoon et ne peut être battu.
  • Le croupier est obligé de demander une carte (« Twist ») s’il détient une main de 16 ou moins et doit « Rester » s’il a une main de 17 ou plus.
  • Au Pontoon, en cas de matche nul, c’est toujours le croupier qui gagne.

Vous souhaitez en savoir plus sur le Pontoon ?

Devenez gagnants à cette variante du blackjack grâce aux conseils stratégiques de nos experts :

Suivez nous